Chat now with support
Chat with Support

NetVault 12.2 - Guide d'administration

Introduction Mise en route Configuration des clients Gestion de la recherche dans le catalogue Configuration des unités de stockage
À propos des unités de stockage Considérations relatives aux SAN Systèmes Quest DR Series Quest QoreStor NetVault SmartDisk Systèmes EMC Data Domain Snapshot Array Manager Bibliothèque de bandes virtuelles Lecteurs autonomes virtuels Bibliothèques de bandes virtuelles partagées Unités de bande physique
Sauvegarde de données Gestion des stratégies Restauration de données Gestion du tableau de bord de NetVault Backup Gestion des sessions Surveillance des journaux Gestion des unités de stockage
Surveillance de l'activité des unités Gestion des unités de stockage sur disque en mode Liste Gestion des unités de stockage sur disque en arborescence Gestion de Snapshot Array Manager Gestion des bibliothèques de bandes en mode Liste Gestion des bibliothèques de bandes en arborescence Gestion de lecteurs de bandes en mode Liste Gestion de lecteurs de bandes en arborescence Ajout d'unités partagées
Gestion des unités de stockage Gestion des comptes utilisateur et de groupe Surveillance des événements et configuration de notifications Création de rapports dans NetVault Backup Utilisation de clusters de clients Configuration des paramètres par défaut de NetVault Backup
À propos de la configuration des paramètres par défaut Configuration des paramètres de chiffrement Configuration des options de plug-in Configuration des paramètres par défaut des post scripts Configuration des paramètres par défaut du Plug-in Vérifier Configuration des paramètres du Gestionnaire de déploiement Configuration des paramètres du gestionnaire de sessions Configuration des paramètres du démon de journalisation Configuration des paramètres du Gestionnaire de médias Configuration des paramètres du Gestionnaire de réseaux Configuration des paramètres du Gestionnaire de processus Configuration des paramètres d'unité RAS Configuration des paramètres de l'Ordonnanceur Configuration des paramètres du Service Web Configuration des paramètres du démon d'audit Configuration des paramètres du pare-feu Configuration des paramètres généraux Configuration des paramètres de sécurité Synchronisation de l'heure NetVault Configuration des paramètres par défaut des méthodes de notification globale Configuration de l'utilitaire de rapports Configuration des paramètres par défaut de la WebUI de NetVault Backup Configuration de NetVault Backup pour l'utilisation d'un fournisseur VSS spécifique Configuration des paramètres par défaut à l'aide de Txtconfig
Trace de diagnostic Gestion des données de diagnostic Utilisation de l'utilitaire deviceconfig Processus NetVault Backup Variables d'environnement Ports réseau utilisés par NetVault Backup Dépannage
Erreurs courantes
Échec du démarrage du service NetVault Backup sous Windows Échec du démarrage du service NetVault Backup après le redémarrage de l'ordinateur Le service NetVault Backup démarre, mais s'arrête immédiatement sous Linux La connexion échoue après un changement d'adresse IP du serveur Comportement inattendu de la WebUI de NetVault Backup L'interface Web ne s'exécute pas en mode Affichage de compatibilité dans Internet Explorer Échec du programme d'installation de NetVault Backup lors d'une installation de type push La sauvegarde VSS échoue Modification de la taille de tampon des sockets TCP/IP sous Windows Échec des restaurations à l'aide d'ensembles de sauvegardes « Copie de données » sur les clients exécutant NetVault Backup 10.0.1 La restauration sur les plates-formes Itanium échoue si l'index dépasse 2 Go Après une mise à niveau, la session de copie de données et de sauvegarde consolidée échoue sur Linux Après une mise à niveau, une erreur de console s'affiche sur les pages de la WebUI La tâche de déploiement se bloque sur l'ordinateur cible Linux lors d'une installation push. Impossible d'ajouter le magasin de packages avec le nom d'hôte. La tâche de déploiement échoue en raison de problèmes de configuration réseau. L'utilisateur de domaine ne peut pas se connecter au serveur NetVault Backup si l'attribut de la station de travail est défini. L'utilisateur de domaine ne peut pas se connecter au serveur NetVault Backup sur Debian 9. L'ajout de l'ordinateur cible en tant que client échoue, après une installation push réussie. Impossible d'installer, de désinstaller ou d'accéder à la page de recherche dans le catalogue après la désinstallation manuelle de l'hôte client NetVault Backup. Impossible d'installer, de désinstaller la recherche dans le catalogue sur le client après la migration du serveur NetVault Backup avec le même nom de serveur ou un autre nom de serveur
Mode sans échec dans NetVault Backup

Suppression d'une bibliothèque de bandes

Vous pouvez utiliser la procédure suivante pour supprimer une bibliothèque de bandes devenue obsolète.

Lorsque vous supprimez une bibliothèque de bandes, les informations sur les médias ne sont pas supprimées de la base de données NetVault. Vous pouvez utiliser le média dans n'importe quelle autre bibliothèque qui prend en charge le type de média. Si vous utilisez le média dans le même domaine NetVault Backup, aucune analyse n'est requise. Dans un domaine NetVault Backup différent, vous devez analyser le média pour pouvoir accéder aux sauvegardes.

3
Cliquez sur Supprimer, puis sur OK dans la boîte de dialogue de confirmation.

Gestion de lecteurs de bandes en mode Liste

Cette section inclut les rubriques suivantes :

Affichage des détails de lecteurs de bande

Sur la page Gérer les unités, vous pouvez afficher la liste des unités de stockage ajoutées au serveur NetVault Backup.

L'unité est en ligne et disponible pour l'utilisation.

L'unité est hors ligne. NetVault Backup peut détecter l'unité, mais ne peut pas y accéder pour des sessions de sauvegarde ou de restauration.

L'unité n'est pas disponible. NetVault Backup ne peut pas détecter l'unité.

4
La page Gestion de lecteur de bande présente les informations suivantes :
Informations sur le lecteur : cette zone affiche des informations générales sur le lecteur :
Nom : nom du lecteur.
Fournisseur : nom du fournisseur.
Produit : nom du produit.
Client : client auquel l'unité est raccordée.
Numéro de série : numéro de série du lecteur.
État : en ligne ou hors ligne.
Contenu : étiquette de la bande chargée sur le lecteur. Si le lecteur ne contient aucune bande, la colonne indique « Déchargé ».
Emplacement hors site : l'emplacement hors site de la bande, si spécifié.
Bibliothèque : nom de la bibliothèque.
Baie : numéro de baie du lecteur.
Taille du bloc : taille de bloc du média.
Taille du tampon : taille de la mémoire tampon de transfert.
Activité : inactif ou écriture en cours.
Informations statistiques : cette zone affiche les statistiques d'utilisation du lecteur :
Données écrites totales : quantité totale de données écrites en utilisant le lecteur.
Données lues totales : quantité totale de données lues en utilisant le lecteur.
Erreurs d'écriture : nombre d'erreurs d'écriture signalées.
Erreurs de lecture : nombre d'erreurs de lecture signalées.
Date de la dernière écriture : date de la dernière opération d'écriture.
Date de la dernière lecture : date de la dernière opération de lecture.
Informations sur le nettoyage : cette zone affiche les statistiques de nettoyage du lecteur :
Date du dernier nettoyage : date de la dernière opération de nettoyage du lecteur.
Délai écoulé depuis le dernier nettoyage : délai écoulé depuis la dernière opération de nettoyage automatique ou manuelle.
Nombre de nettoyages : nombre de nettoyages du lecteur.
Transféré depuis le dernier nettoyage : quantité de données lues ou écrites depuis la dernière opération de nettoyage.
Utilisation depuis le dernier nettoyage : durée pendant laquelle le lecteur a été utilisé pour des opérations de lecture ou d'écriture depuis le dernier nettoyage.
Erreurs logicielles depuis le dernier nettoyage : nombre d'erreurs de lecture ou d'écriture signalées depuis le dernier nettoyage.
Graphique de l'activité : cette zone affiche le graphique d'activité lorsque l'unité est utilisée par une session de sauvegarde ou de restauration.
Détails de la session : cette zone affiche des informations sur les sessions actives :
Taux : Taux de transfert des données.
Titre de la session : nom de la session.
ID de la session : numéro d'identification de la session.
Instance de la session : numéro d'identification de l'instance.
Phase de la session : numéro d'identification de la phase (1 ou 2).
5
Pour afficher les informations sur les emplacements, cliquez sur Emplacements ou sur l'icône Gérer les emplacements . La page Navigateur d'emplacement présente les informations suivantes :
Table des lecteurs : la table de lecteurs répertorie tous les lecteurs de bande de la bibliothèque. Il indique les informations suivantes :
Icône de statut : icône de statut du lecteur.
Baie : numéro de baie du lecteur.
Nom : nom du lecteur.
État : statut du lecteur (en ligne ou hors ligne).
Activité : inactif ou écriture en cours.
Contenu : étiquette de la bande chargée sur le lecteur. Si le lecteur ne contient aucune bande, la colonne indique « Déchargé ».
Table des emplacements : le tableau des emplacements répertorie tous les emplacements de la bibliothèque. Il indique les informations suivantes :
Emplacement : numéro de l'emplacement.
État : la bande est chargée ou déchargée.
Code-barres : code à barres de la bande à l'emplacement.
Média : étiquette de média de la bande à l'emplacement.
Groupe de médias : étiquette de groupe de médias de la bande à l'emplacement.
Espace disponible : espace libre disponible sur la bande.
Icône d'état Durées de vie du nettoyage : affiche l'icône Durées de vie du nettoyage si l'emplacement contient une bande de nettoyage. ) indique 5 ou le nombre de durées de vie du nettoyage restantes ) indique 1-4 durées de vie du nettoyage restantes et ) indique 0 durée de vie de nettoyage restante.
Durée de vie restante du nettoyage : affiche le nombre de durées de vie restantes du nettoyage.

Configuration des options de performance d'un lecteur de bande

3
Dans la page Gestion de lecteur de bande, cliquez sur Performance.
4
Dans Options de performance du lecteur, configurez les paramètres ci-dessous.

Taille de bloc du lecteur

Cette option spécifie la taille de bloc utilisée pour les opérations de lecture et d'écriture. La valeur par défaut est 64 KiB.

Vous pouvez modifier la taille de bloc du média par incréments d'1 KiB, mais de nombreuses unités acceptent uniquement des valeurs multiples de 4 KiB ou 32 KiB.

L'augmentation de la taille de bloc peut diminuer le nombre de lectures des données et d'écritures sur le média lors d'une sauvegarde. Cependant, elle ne garantit pas toujours une sauvegarde globale plus rapide. La taille de bloc maximale est limitée par plusieurs facteurs, notamment le système d'exploitation, l'adaptateur SCSI, la conception du lecteur, le modèle de lecteur et le type de lecteur.

Sur les systèmes Linux et UNIX, vous pouvez augmenter la taille de bloc du média pour optimiser les performances.

 

Sous Windows, il peut être nécessaire de modifier le paramètre de registre MaximumSGList afin d'utiliser des tailles de bloc supérieures à 64 Ko. Avant de modifier ce paramètre, vérifiez que le bus SCSI est utilisé uniquement par des unités de bande. Si d'autres unités utilisent le bus SCSI, cette modification du registre peut empêcher leur fonctionnement. Si vous souhaitez appliquer ces modifications à un canal spécifique du HBA seulement, contactez le fournisseur du matériel.

Pour modifier le paramètre du registre sous Windows, procédez comme suit :

2
Ouvrez la clé [HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\ Services\<HBA Vendor>\Parameters (où <HBA Name> est spécifique à votre carte SCSI, par exemple QL2200 pour une carte Qlogic 2200).
3
Créez la clé Parameters si elle n'existe pas.
4
Sous Parameters, créez la clé Device si elle n'existe pas.
5
Sous la clé Device, ajoutez la valeur de registre DWORD MaximumSGList si elle n'existe pas.

Taille du tampon de transfert du lecteur

Le tampon de transfert ou la mémoire partagée est alloué par blocs de 32 KiB. La valeur par défaut est de 8193 KiB.

L'augmentation de la taille du tampon de transfert peut améliorer les performances de sauvegarde. Pour calculer la taille du tampon, utilisez la formule suivante :

(<nombre total de tampons> x 32 KiB) + 1 octet

Sous les systèmes Linux et UNIX, une mémoire vive suffisante et un segment de mémoire partagée volumineux sont requis. Avant d'augmenter la taille de la mémoire tampon de transfert, vérifiez les paramètres suivants sur ces plates-formes :

 

La mémoire partagée totale allouée est déterminée par la formule : SHMMAX * SHMSEG. Ces valeurs sont souvent limitées par le paramètre ulimit, et la commande ulimit -a permet d'afficher ces paramètres système.

Sous Windows, une mémoire vive minimale de 2 Go et une mémoire virtuelle volumineuse sont requises. Il peut être nécessaire de modifier le paramètre MaximumSGlist sur la carte SCSI.

Pour des exemples, reportez-vous à la Taille de tampon de transfert optimale.

Compression des données logicielles

Pour effectuer une compression logicielle, sélectionnez cette case. Les données sont compressées lors de leur transfert vers l'unité durant la sauvegarde.

Seuil de compression

La valeur définie pour cette option détermine le niveau minimal de compression à atteindre lorsque les données sont compressées durant une sauvegarde. Par exemple, si vous définissez la valeur sur 80 pour cent, l'une des opérations suivantes se déclenche :

Si vous spécifiez 80 %, une taille de fichier de 100 Mo doit être <= 80 Mo après la compression. Cependant, la taille du fichier peut être > 80 Mo (comme 81 Mo, 82 Mo, etc.), car la compression se fait au niveau du bloc.

Lorsque le niveau de compression spécifié n'est pas atteint pour tous les blocs, NetVault Backup le sauvegarde sous sa forme compressée. Certains blocs peuvent être compressés et d'autres peuvent rester sous forme non compressée. Par conséquent, dans certains cas, la taille du fichier après la compression peut être supérieure à 80 %.

Le taux de compression des données dépend de leur contenu. De plus, les données chiffrées ne peuvent pas être compressées. Avec certains fichiers, la compression peut générer un fichier plus volumineux que l'original non compressé.

Blocs de données de compression

Saisissez ou sélectionnez le nombre de blocs de données par unité de compression. La taille de bloc par défaut est de 8 KiB.

6
Cliquez sur OK pour enregistrer les paramètres et fermer la boîte de dialogue.
Related Documents