NetVault Backup Plug-in for Exchange 12.0 - Guide de l'utilisateur

Présentation de Plug-in NetVault Backup for Exchange Définition d'une stratégie de protection des données Exchange Planification du déploiement Exchange Server Installation et retrait du plug-in Configuration du plug-in Sauvegarde de données Restauration de données
Présentation de la restauration et de la récupération Restauration de données à l'aide du plug-in Utilisation de procédures de restauration avancées
Dépannage

Aperçu des types de sauvegardes

Le Plug‑in for Exchange propose plusieurs types de sauvegarde essentiels :

Les types de sauvegarde représentent l'ensemble complet des options pour la sauvegarde d'un serveur Exchange en ce qui concerne les règles de gestion des journaux de transactions.

Sauvegardes complètes

La sauvegarde complète est le type de sauvegarde le plus courant. Elle correspond à la sauvegarde complète d'une base de données ou d'un groupe de stockage/base de données de boîtes aux lettres. Une sauvegarde complète ne dépend d'aucune autre sauvegarde et peut être restaurée en une seule étape.

Une sauvegarde complète comprend tous les fichiers de base de données et les fichiers journaux de transactions. Une fois qu'une sauvegarde complète est consignée sur un périphérique de stockage, le Plug‑in for Exchange informe le serveur Exchange du succès de la sauvegarde. À ce moment spécifique, le serveur Exchange peut tronquer les fichiers journaux de transactions si vous l'avez configuré. Pour maintenir l'intégrité et les performances du serveur Exchange, effectuez régulièrement des sauvegardes complètes.

Sauvegardes de copie

Parfois, une sauvegarde doit être effectuée à des fins spéciales et ne devrait pas affecter les procédures globales de sauvegarde et de restauration pour la Banque d'informations Exchange. Une sauvegarde de copie est utilisée pour sauvegarder tous les fichiers de base de données sans effectuer la troncature des fichiers journaux de transactions. Cette sauvegarde fournit un instantané des fichiers tels qu'ils existaient au moment de la sauvegarde. Une copie de sauvegarde doit être utilisée pour effectuer une sauvegarde complète, rapide et non intrusive, d'un serveur Exchange et est couramment employée dans les scénarios de mise à l'échelle et de migration hors ligne.

Puisqu'une sauvegarde de copie n'effectue pas la troncature des fichiers journaux de transactions, la sauvegarde ne change pas l'empreinte sur disque du serveur Exchange. Par conséquent, une sauvegarde de copie ne peut pas effectuer de mesures administratives, et ne maintient pas les performances du serveur Exchange. Les sauvegardes de copie ne doivent pas être considérées comme faisant partie d'une stratégie de sauvegarde régulière, mais comme un type de sauvegarde à usage spécifique.

Sauvegardes incrémentielles

Les sauvegardes incrémentielles sauvegardent les fichiers journaux de transactions qui capturent les modifications apportées à la base de données depuis la dernière sauvegarde complète ou incrémentielle. Une fois que le Plug‑in for Exchange informe le serveur Exchange que la sauvegarde a réussi, le serveur Exchange tronque les journaux de transactions, facilitant la maintenance des bases de données de boîtes aux lettres. Les sauvegardes incrémentielles sont rapides et petites.

Comme pour une sauvegarde de journaux de transactions, une sauvegarde incrémentielle doit toujours avoir une sauvegarde de base, qui est souvent une sauvegarde complète. L'exécution d'une sauvegarde incrémentielle avant d'avoir préalablement effectué une sauvegarde complète peut entraîner des échecs de sauvegarde et vous empêcher de restaurer et de récupérer correctement votre serveur Exchange.

N'effectuez pas une sauvegarde incrémentielle dans les conditions suivantes :

Lorsqu'aucune sauvegarde complète initiale n'a été créée : Le journal de transactions contient uniquement les modifications apportées à la base de données après la création de la dernière sauvegarde ; autrement dit, une sauvegarde de base est nécessaire.
Après l'échec d'une sauvegarde incrémentielle contenant plusieurs groupes de stockage/bases de données de boîtes aux lettres : Dans ce cas, il convient d'effectuer une sauvegarde complète avant de pouvoir exécuter une sauvegarde incrémentielle. Lorsqu'une sauvegarde incrémentielle contenant plusieurs groupes de stockage/bases de données de boîtes aux lettres échoue, certains des journaux de transactions sont tronqués et définitivement perdus. À ce stade, les transactions ont déjà été supprimées des journaux Exchange Server. Les données sont toujours présentes sur le serveur Exchange, mais des erreurs sont possibles si vous avez tenté de restaurer les sauvegardes incrémentielles créées après l'échec d'une session de sauvegarde incrémentielle. Ce problème ne s'applique pas à une sauvegarde incrémentielle qui a échoué et qui ne contient qu'un seul groupe de stockage/base de données de boîtes aux lettres.
Après la troncature manuelle du journal de transactions : Dans ce cas, une sauvegarde complète ou différentielle doit être effectuée avant une sauvegarde incrémentielle. Microsoft recommande fortement de ne pas tronquer manuellement les journaux de transactions.
Documents connexes