NetVault Backup Plug-in for Exchange 12.0 - Guide de l'utilisateur

Présentation de Plug-in NetVault Backup for Exchange Définition d'une stratégie de protection des données Exchange Planification du déploiement Exchange Server Installation et retrait du plug-in Configuration du plug-in Sauvegarde de données Restauration de données
Présentation de la restauration et de la récupération Restauration de données à l'aide du plug-in Utilisation de procédures de restauration avancées
Dépannage

Sauvegardes différentielles

Les sauvegardes différentielles sauvegardent les fichiers journaux de transactions qui capturent les modifications apportées à la base de données depuis la dernière sauvegarde complète ou incrémentielle. Les sauvegardes différentielles n'effectuent pas de troncature des journaux de transactions et ne maintiennent donc pas l'intégrité du fonctionnement du serveur Exchange.

Les sauvegardes différentielles ultérieures augmentent en taille et en durée puisque chaque sauvegarde différentielle inclut les fichiers journaux de transactions qui étaient également inclus dans la sauvegarde différentielle précédente, et les fichiers journaux de transactions qui ont été générés depuis la sauvegarde différentielle précédente. Par exemple, si une sauvegarde complète a été effectuée le dimanche, avec des sauvegardes différentielles planifiées du lundi au samedi, la sauvegarde différentielle du lundi inclut les fichiers journaux de transactions générés depuis la sauvegarde complète du dimanche, tandis que la sauvegarde différentielle du mardi inclut les fichiers journaux de transactions générés le lundi et les fichiers générés le mardi. La sauvegarde différentielle du mercredi comprend les fichiers journaux de transactions pour le lundi, le mardi et le mercredi, et ainsi de suite.

Comme pour une sauvegarde de journaux de transactions, une sauvegarde différentielle doit toujours avoir une sauvegarde de base, qui est souvent une sauvegarde complète. L'exécution d'une sauvegarde différentielle avant d'avoir préalablement effectué une sauvegarde complète peut entraîner des échecs de sauvegarde et vous empêcher de restaurer et de récupérer correctement votre serveur Exchange.

Lorsqu'elles sont utilisées avec des sauvegardes complètes, les sauvegardes différentielles offrent des compromis acceptables avec de bonnes performances de sauvegarde, de bonnes performances de restauration et une maintenance globale raisonnable de la base de données grâce à la sauvegarde complète.

Sauvegardes différentielles et incrémentielles

Puisqu'Exchange Server tronque les fichiers journaux de transactions après leur sauvegarde dans le cadre de sauvegardes incrémentielles, les sauvegardes incrémentielles suivantes sont plus rapides. Elles sont plus rapides parce que seuls les fichiers journaux de transactions créés depuis la dernière sauvegarde incrémentielle sont sauvegardés. Cependant, les séquences de restauration qui utilisent des sauvegardes incrémentielles exigent que toutes les sauvegardes incrémentielles effectuées entre la sauvegarde complète et le point de défaillance soient restaurées l'une après l'autre. Ce processus peut entraîner des restaurations plus longues, en raison de l'intervention humaine croissante nécessaire pour démarrer les multiples sessions de restauration.

Les sauvegardes différentielles ne tronquent pas les fichiers journaux de transactions à l'issue de leur sauvegarde. Les sauvegardes différentielles ultérieures prennent plus longtemps, car tous les fichiers journaux de transactions depuis la dernière sauvegarde complète sont inclus dans la sauvegarde. Néanmoins, les séquences de restauration faisant appel aux sauvegardes différentielles nécessitent la restauration d'une seule sauvegarde différentielle après la restauration de la sauvegarde complète. Ce processus permet d'accélérer les restaurations, car une intervention humaine moindre est nécessaire pendant le processus de restauration.

Un autre point à prendre en considération pour choisir entre les sauvegardes incrémentielles et différentielles est la fréquence souhaitée de la troncature des fichiers journaux de transactions. Dans les sauvegardes incrémentielles, le serveur Exchange tronque les fichiers journaux de transactions à la même fréquence que les sauvegardes incrémentielles. Par exemple, si des sauvegardes incrémentielles sont effectuées quotidiennement, les fichiers journaux de transactions sont tronqués quotidiennement. Avec les sauvegardes différentielles cependant, les fichiers journaux des transactions sont tronqués uniquement lorsqu'une sauvegarde complète est effectuée. Par conséquent, si la sauvegarde complète n'est effectuée qu'une fois par semaine, les fichiers journaux de transactions ne sont tronqués qu'une fois par semaine.

La mise en œuvre d'une stratégie de sauvegarde différentielle accélère les restaurations, mais nécessite également des sauvegardes complètes plus fréquentes afin maintenir l'intégrité de fonctionnement du serveur Exchange.

Exemples de séquences de sauvegarde

Sauvegardes complètes uniquement : Lorsque les exigences portent sur la protection des sauvegardes jusqu'au jour précédent, les sauvegardes complètes effectuées durant la nuit devraient être suffisantes, si les conditions ci-dessous sont réunies :
Sauvegardes complètes et incrémentielles : Lorsque les exigences garantissent la protection des données jusqu'au jour précédent, la sauvegarde doit être aussi rapide que possible, et la troncature régulière des fichiers journaux de transactions est nécessaire. La meilleure solution est la combinaison entre sauvegardes complètes et sauvegardes incrémentielles.
Sauvegardes complètes et différentielles : Lorsque les exigences garantissent la protection des données jusqu'au jour précédent, la restauration et la sauvegarde doivent être raisonnablement rapides, et seule une troncature occasionnelle des fichiers journaux de transactions est nécessaire. La meilleure solution est la combinaison entre sauvegardes complètes et sauvegardes différentielles.

Comprendre la sauvegarde basée sur des instantanés

Si vous utilisez Exchange 2010 ou une version ultérieure, le plug-in peut utiliser un fournisseur VSS logiciel ou matériel pour créer des instantanés VSS persistants ou non persistants. Le plug-in utilise un fournisseur VSS pour créer des instantanés sur le client puis copie les instantanés ou des données des instantanés sur une unité de stockage.

Si vous utilisez un déploiement de serveur Exchange autonome, vous pouvez utiliser votre matériel, pour réaliser des instantanés VSS grâce à la matrice de stockage Dell Compellent. (Pour les environnements DAG, seules les sauvegardes VSS qui utilisent le logiciel VSS Microsoft sont prises en charge.)

Pour créer et utiliser des instantanés persistants, les données que vous souhaitez sauvegarder doivent résider sur les matrices de disques prises en charge par NetVault Backup. Si vous tentez de créer des instantanés persistants avec des données situées sur une matrice de disque non prise en charge, ou avec des données situées dans des disques locaux (dans ce cas, les instantanés sont effectués à l'aide du logiciel VSS Microsoft), les instantanés matériels ne fonctionneront pas et le plug-in utilisera les instantanés logiciels par défaut. Lors de la prise d'instantanés logiciels, les données sont uniquement sauvegardées sur le stockage (même si l'option Sauvegarder les fichiers dans le stockage est désactivée), et des instantanés non-persistants sont créés.

Le même problème se produit si votre sauvegarde inclut des données qui se situent sur des stockages qui mélangent des matrices de disques pris en charge par NetVault Backup et des matrices de disques non pris en charge ou des disques locaux. Par exemple, si votre sauvegarde comprend cinq bases de données de boîtes aux lettres Exchange, dont trois résident dans des volumes différents sur une matrice de disques prise en charge par NetVault Backup, les deux autres résidant dans deux disques locaux différents sur le serveur Exchange, et si vous sélectionnez Conserver la persistance des instantanés, la prise d'instantanés matériels échoue parce que les bases de données de boîte aux lettres ne résident pas toutes sur des baies de disques prises en charge par NetVault Backup. Après avoir échoué à prendre les instantanés matériels requis, le plug-in tente de prendre des instantanés logiciels ; si l'opération aboutit, les données sont enregistrées dans le stockage géré par NetVault Backup, même si l'option Sauvegarder les fichiers dans le stockage n'a pas été sélectionnée.

Pour plus d'informations sur les versions de systèmes d'exploitation et les matrices de disques prises en charge par NetVault Backup, voir le Quest NetVault Backup Guide de compatibilité.

Documents connexes