Chat now with support
Chat with Support

NetVault 11.3 - Guide d'administration

Introduction Mise en route Configuration des clients Configuration des unités de stockage Sauvegarde de données Gestion des stratégies Restauration de données Gestion des sessions Surveillance des journaux Gestion des unités de stockage
Surveillance de l'activité des unités Gestion des unités de stockage sur disque en vue de tableau Gestion des unités de stockage sur disque en arborescence Gestion des bibliothèques de bandes en vue de tableau Gestion des bibliothèques de bandes en arborescence Gestion de lecteurs de bandes en vue de tableau Gestion de lecteurs de bandes en arborescence Ajout d'unités partagées
Gestion des unités de stockage Gestion des comptes utilisateur Surveillance des événements et configuration de notifications Création de rapports dans NetVault Backup Utilisation de clusters de clients Configuration des paramètres par défaut de NetVault Backup
À propos de la configuration des paramètres par défaut Configuration des paramètres de chiffrement Configuration des options de plug-in Configuration des paramètres par défaut des post scripts Configuration des paramètres par défaut du Plug-in Vérifier Configuration des paramètres du Gestionnaire de déploiement Configuration des paramètres du gestionnaire de sessions Configuration des paramètres du démon de journalisation Configuration des paramètres du Gestionnaire de médias Configuration des paramètres du Gestionnaire de réseaux Configuration des paramètres du Gestionnaire de processus Configuration des paramètres d'unité RAS Configuration des paramètres de l'Ordonnanceur Configuration des paramètres du Service Web Configuration des paramètres du démon d'audit Configuration des paramètres du pare-feu Configuration des paramètres généraux Configuration des paramètres de sécurité Synchronisation de l'heure NetVault Configuration des paramètres par défaut des méthodes de notification globale Configuration de l'utilitaire de rapports Configuration de NetVault Backup pour l'utilisation d'un fournisseur VSS spécifique Configuration des paramètres par défaut à l'aide de NetVault Configurator Configuration des paramètres par défaut à l'aide de Txtconfig
Trace de diagnostic Utilisation de l'utilitaire deviceconfig Processus NetVault Backup Variables d'environnement Ports réseau utilisés par NetVault Backup Dépannage

À propos des systèmes EMC Data Domain

Les systèmes EMC Data Domain fournissent un stockage basé sur disque avec des capacités de déduplication en ligne qui réduisent de 10 à 30 fois les exigences en stockage.

NetVault Backup offre une intégration transparente avec les systèmes Data Domain via le logiciel EMC DD Boost™, qui permet de minimiser votre fenêtre de sauvegarde et d'effectuer des sauvegardes basées sur disque optimisées tout en réduisant les exigences en stockage et en bande passante réseau.

Le logiciel DD Boost inclut deux composants :

Bibliothèque DD Boost : ce composant est exécuté sur le serveur NetVault Backup, et fournit une interface de communication avec le serveur DD Boost exécuté sur le système Data Domain.
Serveur DD Boost : ce composant est exécuté sur les systèmes Data Domain.

DD Boost offre les fonctionnalités ci-dessous :

Traitement distribué des segments : DD Boost décharge une partie du processus de déduplication sur le client ou le serveur de sauvegarde, ce qui permet au client ou au serveur d'envoyer au système Data Domain uniquement des segments de données uniques.
Équilibrage de charge et basculement de liaison avancés : cette fonctionnalité permet de combiner plusieurs liaisons Ethernet dans un groupe et d'enregistrer une interface unique dans l'application de sauvegarde. Le système Data Domain équilibre automatiquement la charge des sessions de sauvegarde et de restauration sur plusieurs interfaces et, en cas de panne de l'une des interfaces du groupe, il achemine les sessions vers des interfaces disponibles.
Réplication de fichiers : la réplication au niveau fichier permet de transférer des données dédupliquées directement entre deux systèmes Data Domain activés pour DD Boost ou plus, et par conséquent de réduire jusqu'à 99 pour cent les exigences en bande passante WAN. Les systèmes Data Domain créent et transfèrent les copies dupliquées sans utiliser les ressources du serveur de sauvegarde.

Prérequis du système Data Domain

Avant d'ajouter un système Data Domain à un serveur NetVault Backup, assurez-vous que les exigences
ci-dessous sont satisfaites :

Installer la licence DD Boost sur le système Data Domain : pour pouvoir utiliser un système Data Domain pour des sauvegardes et des restaurations, installez la licence DD Boost requise et activez DD Boost sur les systèmes Data Domain.
Créer un compte utilisateur DD Boost : sur le système Data Domain, créez un compte utilisateur DD Boost qui peut être utilisé pour se connecter à l'unité afin d'effectuer des sauvegardes et des restaurations.
Configurer les fonctionnalités DD Boost requises : sur le système Data Domain, configurez les fonctionnalités que vous souhaitez utiliser. Pour plus d'informations sur l'activation et la configuration des fonctionnalités DD Boost, reportez-vous à la section DD Boost du document DD OS Administration Guide (Guide d'administration DD OS).
Ouvrir les ports du pare-feu requis : pour pouvoir effectuer des sauvegardes et la réplication DD Boost à travers un pare-feu, ouvrez les ports suivants sur le système Data Domain :
Installer le package redistribuable Microsoft Visual C++ 2005 SP1 sous Windows : installez le package redistribuable Microsoft Visual C++ 2005 SP1 sur le serveur NetVault Backup basé sur Windows. Cette exigence s'applique à toutes les plates-formes Windows prises en charge. La bibliothèque DD Boost échoue si vous n'installez pas ce package sous Windows.
Configurer les délais d'expiration réseau : les sessions de sauvegarde et de restauration peuvent être longues. La bibliothèque DD Boost peut reprendre après une interruption réseau temporaire, mais le système d'exploitation de l'ordinateur de l'application de protection des données risque d'interrompre une session prématurément si les délais d'expiration de l'application de protection des données sont définis trop bas. Pour éviter cette interruption, Data Domain recommande de définir des délais d'expiration d'au moins 30 minutes (1 800 secondes).

Ajout d'un système Data Domain

Pour utiliser un système Data Domain afin d'effectuer des sauvegardes et des restaurations, vous devez au préalable ajouter l'unité au serveur NetVault Backup. Vous pouvez utiliser l'assistant de configuration pour ajouter et configurer cette unité.

1
Cliquez sur Configuration guidée dans le volet Navigation, puis sur Ajouter des unités de stockage sur la page Assistant de configuration de NetVault.
Dans l'onglet Navigation, cliquez sur Gérer les unités, puis sur Ajouter une unité.
2
Dans la page Ajouter des unités de stockage, sélectionnez l'option Unité EMC DataDomain Boost, puis cliquez sur Suivant.
3
Dans la page Ajouter un stockage EMC DDBoost, renseignez les informations ci-dessous.

Nom / adresse IP du réseau

Saisissez le nom de domaine complet (FQDN) ou l'adresse IP du système Data Domain.

Si le serveur ne peut pas résoudre le nom d'hôte, l'unité n'est pas ajoutée.

Nom d'utilisateur

Spécifiez un compte d'utilisateur DD Boost qui peut être utilisé pour se connecter à l'unité afin d'effectuer des sauvegardes et des restaurations. Assurez-vous que le compte d'utilisateur est créé sur le système Data Domain avant d'ajouter l'unité au serveur NetVault Backup.

Mot de passe

Saisissez le mot de passe du compte d'utilisateur.

LSU

Saisissez le nom de l'unité de stockage logique (LSU). Si la LSU saisie n'existe pas sur le système Data Domain, NetVault Backup la crée automatiquement lorsque vous ajoutez l'unité au serveur. Vous pouvez configurer plusieurs LSU sur un système Data Domain unique.

Chaque système Data Domain ajouté à NetVault Backup représente une LSU.

Taille de bloc

Saisissez ou sélectionnez la taille de bloc pour les transferts de données. La taille du bloc est indiquée en KiB. La valeur par défaut est de 128 KiB.

Limite de flux

La valeur par défaut de ce paramètre est de 32 flux. Ce paramètre s'applique à tous les serveurs NetVault Backup auxquels le conteneur est ajouté. Si le nombre de flux de données dépasse la limite définie pour le conteneur, le gestionnaire de médias renvoie une erreur (« L'unité contient trop de flux »).

Vous pouvez définir la limite de flux logiciel sur une valeur de 1 à 256.

Si le conteneur est ajouté à plusieurs serveurs NetVault Backup, définissez la même limite en flux logiciel sur tous les serveurs.

Forcer l'ajout

Si l'unité est déjà ajoutée à un autre serveur NetVault Backup sous le même nom, cochez la case Forcer l'ajout. Cette option peut être utile si vous avez exécuté une récupération après sinistre pour reconstruire le serveur NetVault Backup.

4
Cliquez sur Suivant pour ajouter l'unité.

NetVault Backup écrit les statistiques de transfert de données des systèmes Data Domain dans le fichier stats.stnz. Le processus nvstatsmngr utilise ce fichier et nécessite sa mise à jour régulière. Cependant, des mises à jour fréquentes peuvent avoir un impact important sur les performances du système. Par défaut, NetVault Backup met à jour le fichier toutes les 5 secondes ou tous les 10 blocs de transfert de données. Vous pouvez changer ce paramètre par défaut dans la page Modifier les paramètres. Pour plus d'informations, voir Configuration des paramètres de mise à jour du transfert pour des unités RAS étrangères.

Commandes DD Boost

Cette section présente rapidement les commandes DD Boost que vous pouvez utiliser pour gérer les fonctionnalités DD Boost sur un système Data Domain. Pour plus d'informations sur ces commandes, reportez-vous à la section DD Boost du document DD OS Administration Guide (Guide d'administration DD OS). Pour plus d'informations sur la configuration de DD Boost à partir de l'interface utilisateur graphique d'Enterprise Manager, reportez-vous au document DD OS Administration Guide (Guide d'administration DD OS).

Cette commande équivaut à l'émission de la commande ddboost ifgroup disable suivie de plusieurs commandes ddboost ifgroup del interface ipaddr.
Related Documents