Chat now with support
Chat with Support

KACE Asset Management Appliance 7.1 - Guide d'administration

À propos de l'Appliance de gestion des systèmes KACE (K1000)
À propos des composants de l'appliance K1000 À propos de la Console d'administration
Mise en route
Configuration de l'appliance
Configuration requise et caractéristiques Mise sous tension de l'appliance et connexion à la Console d'administration Accès à la console de ligne de commande Suivi des modifications de configuration Configuration des paramètres généraux au niveau du système et au niveau admin Configuration des paramètres de date et d'heure de l'appliance Vérification des paramètres de port, du service NTP et de l'accès à des sites Web Configuration des paramètres de réseau et de sécurité Configuration des paramètres de l'agent Configuration du délai d'expiration de la session et des paramètres d'actualisation automatique Configuration des paramètres régionaux Configurer les préférences de partage de données À propos des exigences en matière d'application du DIACAP Configuration de l'accès à l'appareil mobile Activer la commutation rapide pour les appliances liées et les organisations Liaison d'appliances Quest KACE Configuration des paramètres de l'historique
Définition et utilisation d'étiquettes pour gérer des groupes d'éléments
À propos des étiquettes Suivi des modifications apportées aux paramètres d'étiquettes Gestion des étiquettes manuelles Gestion des étiquettes dynamiques Gestion des groupes d'étiquettes Gestion des étiquettes LDAP
Configuration des comptes d'utilisateurs, de l'authentification LDAP et de l'authentification unique (SSO)
À propos des comptes d'utilisateur et de l'authentification utilisateur À propos des paramètres régionaux Gestion des comptes d'utilisateurs au niveau du système Gestion des comptes d'utilisateurs d'organisation Afficher ou modifier des profils d'utilisateurs Utilisation d'un serveur LDAP pour l'authentification utilisateur Importation d'utilisateurs à partir d'un serveur LDAP À propos de l'authentification unique (SSO) Activation ou désactivation de l'authentification unique Utilisation d'Active Directory ou LDAP pour l'authentification unique Utilisation de Quest Identity Broker pour l'authentification unique
Utilisation des partages de réplication Gestion des informations d'identification Configuration des actifs
À propos du composant Gestion des actifs À propos de la gestion des actifs Ajout et personnalisation des types d'actifs, et gestion des informations sur les actifs Gestion des actifs logiciels Gestion des actifs physiques et logiques Mise à jour et utilisation des informations sur les actifs Gestion des emplacements
Configuration de la conformité des licences Gestion de la conformité des licences Configuration du Service Desk Création et gestion des organisations Importation et exportation de ressources de l'appliance
Gestion de l'inventaire
Utilisation de la découverte des périphériques Gestion de l'inventaire des périphériques
À propos de la gestion des périphériques Fonctionnalités disponibles pour chaque méthode de gestion des périphériques À propos des données d'inventaire Suivi des modifications apportées aux paramètres d'inventaire Gestion des données d'inventaire Recherche et gestion des périphériques Provisioning de l'agent K1000 Déploiement manuel de l'agent K1000
Obtention des fichiers d'installation d'agent Déploiement manuel de l'agent K1000 sur les périphériques Windows Déploiement ou mise à niveau manuelle de l'agent K1000 sur les périphériques Linux Exécution d'opérations de l'agent sur les périphériques Linux Déploiement ou mise à niveau manuelle de l'agent K1000 sur les périphériques Mac Exécution d'autres tâches de l'agent sur les périphériques Mac Affichage des informations collectées par l'agent
Utilisation de la gestion sans agent Ajout manuel de périphériques dans la Console d'administration ou à l'aide de l'API Application forcée des mises à jour de l'inventaire Gestion des périphériques introuvables Obtention d'informations de garantie Dell
Gestion des applications dans la page Logiciels Gestion de l'inventaire du catalogue de logiciels
À propos du catalogue de logiciels Affichage des informations du catalogue de logiciels Ajout d'applications au catalogue de logiciels Gestion des actifs de licence pour les applications du catalogue de logiciels Application de la mesure de l'utilisation des logiciels Utilisation de la fonction de contrôle des applications Mettre à jour ou réinstaller le catalogue de logiciels
Gestion de l'inventaire de processus, de programmes de démarrage et de services Rédaction des règles d'inventaire personnalisé
Déploiement de packages sur des périphériques infogérés
Distribution de logiciels et utilisation de la fonction Wake-on-LAN
À propos de la distribution des logiciels Suivi des modifications apportées aux paramètres de distribution Types de packages de distribution Distribution de packages à partir de l'appliance Distribution des packages à partir d'autres emplacements de téléchargement et des partages de réplication Distribution d'applications sur des périphériques Mac OS X Utilisation des installations infogérées Créer et utiliser des synchronisations de fichiers Utilisation de la fonction Wake-on-LAN Exportation d'installations infogérées
Envoi d'alertes à des périphériques infogérés Exécution de scripts sur des périphériques infogérés
À propos des scripts Suivi des modifications apportées aux paramètres de script À propos des scripts par défaut Ajout et modification de scripts Utilisation des commandes Exécuter et Exécuter maintenant À propos des modèles de stratégie de configuration Utilisation des stratégies de configuration Windows Utilisation de stratégies de configuration Mac OS X Modifier les stratégies et les scripts Effectuer une recherche dans les journaux de script Exportation de scripts
Gestion des profils Mac
Application de correctifs aux périphériques et gestion de la sécurité
À propos de la gestion des correctifs Abonnement à des correctifs et téléchargement de correctifs Création et gestion des calendriers d'exécution des correctifs Gestion de l'inventaire des correctifs Gestion des périphériques et des mises à jour Dell Maintien de la sécurité des périphériques et de l'appliance
Vérification de la sécurité des périphériques
À propos des contrôles de sécurité OVAL Tests et définitions OVAL : de quoi s'agit-il? À propos de SCAP À propos des bancs d'essai Mode de fonctionnement d'une analyse SCAP Modification de la planification des analyses SCAP À propos des modèles de stratégie de sécurité Utilisation des modèles de stratégie de sécurité Windows Utilisation des modèles de stratégie de sécurité Mac Résolution des problèmes de sécurité Windows qui entravent le provisioning d'agent
Maintien de la sécurité de l'appliance
Utilisation des rapports et planifications des notifications Surveillance des serveurs
Prise en main des fonctions de surveillance des serveurs Utilisation des profils de surveillance Gestion de la surveillance des périphériques Utilisation des alertes
Utilisation du Service Desk
Configuration du Service Desk
Configuration requise À propos du Service Desk Vue d'ensemble des tâches de configuration Configuration des heures d'ouverture et des jours de fermeture du Service Desk Configuration des contrats de niveau de service Configuration des files d'attente des tickets du Service Desk Configuration des paramètres de tickets Personnalisation de la page d'accueil de la Console utilisateur Utilisation de l'enquête de satisfaction Activer ou désactiver la sécurité pour les pièces jointes du Service Desk
Gestion des tickets, processus et rapports du Service Desk
Présentation du cycle de vie d'un ticket du Service Desk Création de tickets à partir de la Console d'administration et de la Console utilisateur Création et gestion des tickets par e-mail Consultation de tickets et gestion des commentaires, du traitement et des pièces jointes Utilisation du processus de remontée de tickets Utilisation des processus du Service Desk Application des Règles d'utilisation des tickets Exécuter des rapports portant sur le Service Desk Archivage, restauration et suppression des tickets Gestion de la suppression des tickets
Gestion des files d'attente de tickets du Service Desk À propos des téléchargements de l'utilisateur et des articles de la Base de connaissances Personnalisation des paramètres des tickets du Service Desk Configuration des serveurs de messagerie SMTP
Maintenance et résolution des problèmes
Maintenance de l'appliance Résolution des problèmes liés à l'appliance K1000
Annexes Glossaire Qui nous sommes Mentions légales

Définition des arguments dans une règle

Définition des arguments dans une règle

Vous pouvez définir des arguments dans les règles d'inventaire personnalisé pour rechercher des chemins d'accès, des fichiers, des clés de registre, des entrées de registre, des informations de version, des variables d'environnement et d'autres attributs.

Pour connaître la syntaxe des règles, reportez-vous aux tableaux dans Vérification des conditions (règles conditionnelles), Obtention de valeurs depuis un périphérique (Champ d'inventaire personnalisé) et Mise en correspondance de noms de fichier avec des expressions standard.

Recherche d'un chemin ou d'un fichier

path et fullpath sont des chaînes qui spécifient le chemin complet d'un répertoire ou d'un fichier sur le périphérique. Exemple :

L'agent K1000 détecte le répertoire ou le fichier, puis procède au test spécifique.

Recherche d'une entrée ou d'une clé de registre

registryPath permet d'obtenir le chemin complet vers une clé de registre dans le registre. Exemple :

Définition d'une version

version correspond à un nombre entier (type TEXTE) que l'agent K1000 compare à la version de l'élément testé sur le périphérique.

Par exemple, le test FileVersionGreaterThan retourne True si la valeur indiquée est supérieure au numéro de version du fichier ou du dossier. Sinon, il retourne False.

Pour tester une plage, combinez une règle LessThan à une règle GreaterThan comme suit :

Définitions des variables utilisateur ou d'environnement

var est une chaîne qui correspond au nom réel de la variable d'environnement dans le périphérique.

Par exemple, pour tester si la variable du répertoire Program Files est correctement définie :

Définition d'un attribut de fichier

attribute correspond à une propriété du système, à une propriété de fichier ou de dossier, ou encore à une propriété attribuée par un agent K1000 sur le périphérique. L'appliance propose des types d'arguments dépendants du système d'exploitation.

Utilisation d'attributs pour fichiers Windows

Vous pouvez utiliser les fonctions FileInfoGreaterThan, FileInfoLessThan et FileInfoEquals pour tester la propriété d'un fichier sur Windows à l'aide de la syntaxe suivante :


FunctionName (fullpath, attribute, type, value)

Le tableau suivant présente les attributs pris en charge par Windows.

Attribut

Type

Description

AccessedDate

DATE

Date et heure du dernier accès au fichier.

Comments

TEXTE

Informations supplémentaires fournies aux fins de diagnostic.

CompanyName

TEXTE

Nom de l'entreprise ayant créé le fichier.

CreatedDate

DATE

Heure de création du fichier.

FileBuildPart

NOMBRE

Troisième position dans une version de fichier. Exemple : dans 1.2.3, 3=Build.

FileDescription

TEXTE

Description du fichier pour la page Détails des propriétés du fichier de Windows.

FileMajorPart

NOMBRE

Première position dans une version de fichier. Exemple : dans 1.2.3, 1=Major.

FileMinorPart

NOMBRE

Deuxième position dans une version de fichier. Exemple : dans 1.2.3, 2=Minor.

FileName

TEXTE

Nom actuel du fichier. Voir également FileExists.

FilePrivatePart

NOMBRE

Quatrième position dans une version de fichier. Exemple : dans 1.2.3.4, 4=Private.

FileVersion

TEXTE

Version complète du fichier dans la page Détails des propriétés du fichier.

Voir également FileVersionEquals, FileVersionGreaterThan et FileVersionLessThan.

InternalName

TEXTE

Nom interne du fichier (le cas échéant), tel que le nom du composant.

Si le fichier ne comporte pas de nom interne, celui-ci correspond au nom de fichier d'origine, sans extension.

Langue

TEXTE

Code de langue, affiche le nom correspondant dans la page Détails des propriétés du fichier.

LegalCopyright

TEXTE

Note de copyright s'appliquant au fichier.

LegalTrademarks

TEXTE

Marques commerciales et marques déposées s'appliquant au fichier.

ModifiedDate

DATE

Date et heure de la dernière modification du fichier.

OriginalFilename

TEXTE

Nom complet du fichier tel qu'initialement attribué ou installé sur le périphérique.

PrivateBuild

TEXTE

Informations sur la version du fichier.

ProductBuildPart

NOMBRE

Troisième position dans une version de produit. Exemple : dans 1.2.3, 3=Build.

ProductMajorPart

NOMBRE

Première position dans une version de produit. Exemple : dans 1.2.3, 1=Major.

ProductMinorPart

NOMBRE

Deuxième position dans une version de produit. Exemple : dans 1.2.3, 2=Minor.

ProductName

TEXTE

Chaîne correspondant au nom du produit dans les propriétés Windows.

ProductPrivatePart

NOMBRE

Quatrième position dans une version de produit. Exemple : dans 1.2.3.4, 4=Private.

ProductVersion

TEXTE

Version complète du produit.

Voir également ProductVersionEquals, ProductVersionGreaterThan et ProductVersionLessThan.

SpecialBuild

TEXTE

Informations supplémentaires sur le build.

Test des attributs de fichier Linux et Mac

Sur les périphériques Linux et Mac, vous pouvez utiliser les arguments suivants pour tester les attributs de fichier :

Attribut

Type

Description

access_time

DATE

Date et heure du dernier accès au fichier par l'utilisateur ou le système

block_size

NOMBRE

Longueur de bloc du fichier

blocks

NOMBRE

Nombre de blocs utilisés par le fichier

creation_time

DATE

Date et heure de création du fichier

device_number

NOMBRE

Numéro d'identification du périphérique (disque) contenant le fichier

group

TEXTE

Nom de groupe du propriétaire du fichier

inode

NOMBRE

Numéro de l'inode du fichier

modification_time

DATE

Date et heure de la dernière modification et de son enregistrement

number_links

NOMBRE

Nombre de liens physiques vers le fichier

owner

TEXTE

Nom d'utilisateur de la personne propriétaire du fichier

size

NOMBRE

Taille du fichier

Définition du type de données

type identifie le type de données que vous testez ou retournez.

L'agent K1000 prend en charge les types suivants :

TEXTE est une chaîne. Valide uniquement pour les règles conditionnelles correspondant parfaitement, telles que Equals. Pour les règles avec retour de valeur, cela définit le type de Champ d'inventaire personnalisé sur une chaîne et limite donc les critères de recherche et les filtres aux opérateurs correspondants.
NOMBRE est un nombre entier. Valide quelles que soient les règles conditionnelles, cela permet d'indiquer un nombre entier à des fins de comparaison.
DATE, qui doit être au format MM/jj/aaaa HH:mm:ss. Par exemple : 09/28/2006 05:03:51. L'heure est requise. Par exemple, lors d'une comparaison de type GreaterThan, vous devez au minimum définir l'heure sur 00:00:00.

Définition des valeurs à tester

En général, value fait suite au type, sauf dans le cas d'une règle où le type de donnée est connu telle que dans une règle de version. La valeur définie doit correspondre au type. Voir Définition du type de données.

Définition du nom d'une entrée de registre (Windows uniquement)

valueName est une chaîne qui correspond au nom de l'entrée de registre à tester. À utiliser uniquement dans les tests de registre pour les périphériques Windows.

Définition d'une clé PLIST (Mac uniquement)

entry est un NOMBRE, du TEXTE ou une DATE qui correspond à une clé dans un fichier PLIST sur un périphérique Mac OS X. Si la clé recherchée est contenue dans un tableau/dictionnaire du fichier PLIST, elle peut être référencée en spécifiant le nom/nombre entier du tableau/dictionnaire, avec un point-virgule de délimitation, puis le nom/nombre entier de la clé (dictionary:key) dans l'argument entry.

Exemples d'arguments :

La clé Item 0, dans le tableau PackageGroups, est référencée en utilisant l'argument PackageGroups:0.
La clé contentType, dans le dictionnaire Item 102, est référencée en utilisant l'argument 102:contentType.

Utilisation d'une expression standard

regex désigne une expression standard permettant de retrouver un nom de fichier selon une règle conditionnelle ou avec retour de valeur. Pour plus d'informations, voir Mise en correspondance de noms de fichier avec des expressions standard.

Définition des commandes

Les fonctions ShellCommand permettent de définir la commande à exécuter sur le périphérique. Les instructions de rédaction des arguments dans une règle ne s'appliquent pas aux commandes. Toutefois, si une commande comporte un espace après une parenthèse ouvrante ou immédiatement avant une parenthèse fermante, il est supprimé.

Test des règles d'inventaire personnalisé

Test des règles d'inventaire personnalisé

Pour tester les règles d'inventaire personnalisé, vous pouvez exécuter une commande d'inventaire sur un périphérique géré par l'agent K1000. Cela vous permet de déboguer les règles d'inventaire personnalisé sans exécuter le processus d'inventaire dans son intégralité.

2.
Entrez la commande suivante : kdeploy -custominventory

L'agent contacte l'appliance K1000 et effectue l'inventaire personnalisé. Les requêtes et les valeurs renvoyées s'affichent.

Déploiement de packages sur des périphériques infogérés

Déploiement de packages sur des périphériques infogérés

Vous pouvez déployer des packages sur des périphériques infogérés dans le but d'installer des logiciels à distance à l'aide de l'appliance K1000.

Distribution de logiciels et utilisation de la fonction Wake-on-LAN

Distribution de logiciels et utilisation de la fonction Wake-on-LAN

L'appliance de gestion K1000 vous permet de distribuer des applications, des mises à jour et des fichiers vers des périphériques infogérés. Vous pouvez par ailleurs utiliser Wake-on-LAN pour mettre des périphériques sous tension à distance.

Related Documents