NetVault Backup Plug-in for Exchange 12.0 - Guide de l'utilisateur

Présentation de Plug-in NetVault Backup for Exchange Définition d'une stratégie de protection des données Exchange Planification du déploiement Exchange Server Installation et retrait du plug-in Configuration du plug-in Sauvegarde de données Restauration de données
Présentation de la restauration et de la récupération Restauration de données à l'aide du plug-in Utilisation de procédures de restauration avancées
Dépannage

Extraction des données de la RDB pour Exchange 2010 et versions ultérieures

Après avoir restauré la base de données sur la RDB, utilisez l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour extraire les données de la RDB vers les boîtes aux lettres actives.

Restore-Mailbox -Identity <User_Name> -RecoveryDatabase <RDB_Name>
New-MailboxRestoreRequest -SourceDatabase "<RDB_Name>"
-SourceStoreMailbox "<SourceMailbox_GUID>" -TargetMailbox "<TargetMailBox>"
-AllowLegacyDNMismatch
Le paramètre facultatif AllowLegacyDNMismatch vous permet de restaurer la boîte aux lettres source vers une boîte aux lettres ne possédant pas la même valeur DN héritée.

Vous trouverez des instructions complètes sur cette procédure dans la documentation Microsoft Exchange. Pour plus d'informations, voir Restaurer des données à l'aide d'une base de données de récupération à http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ee332351.aspx.

Exécution d'une récupération d'urgence d'un serveur Exchange

Cette section décrit brièvement comment récupérer un système Exchange en utilisant les sauvegardes effectuées avec le Plug‑in for Exchange. Vous pouvez utiliser cette procédure pour reconstruire un serveur Exchange si l'original a été détruit ou est inutilisable. Si vous reconstruisez un serveur Exchange, le service Active Directory doit être disponible en mode de récupération d'urgence.

La séquence de restauration effectuée devrait amener le serveur Exchange au point le plus récent avant sa défaillance. Cette séquence pourrait inclure la restauration d'une sauvegarde complète, d'une sauvegarde complète plus une sauvegarde différentielle, ou d'une sauvegarde complète plus des sauvegardes incrémentielles en fonction de la stratégie de sauvegarde et de restauration de votre serveur Exchange. Cependant, Quest vous recommande vivement de consulter la documentation Microsoft correspondant à la version d'Exchange utilisée pour obtenir des détails complets sur la bonne façon d'effectuer ce type de récupération. Pour consulter des informations supplémentaires :

Pour effectuer la restauration, procédez comme suit.

Ce serveur assure la fonction de cible pour la restauration de déplacement. Si le serveur Exchange d'origine était doté d'une réplication continue telle que LCR, CCR ou SCR, la réplication continue ne doit pas être configurée avant d'effectuer la restauration. De plus, le nouveau serveur Exchange doit être accessible au Plug‑in for Exchange sur la nouvelle cible de restauration.
Pour plus d'informations, reportez-vous au Guide de l'administrateur de Quest NetVault Backup.

Récupération vers un autre serveur Exchange

Le Plug‑in for Exchange vous permet également de prendre la sauvegarde d'un groupe de stockage/d'une base de données de boîtes aux lettres effectuée sur un serveur Exchange pour la restaurer sur un serveur Exchange secondaire. Cette option peut être utile lorsque vous devez récupérer un groupe de stockage/une base de données de boîtes aux lettres pour accéder à son contenu tout en laissant le serveur Exchange initial intact et opérationnel. De plus, la restauration sur un serveur Exchange secondaire peut être une bonne méthode pour tester l'intégrité des données sauvegardées sans interférer avec un serveur Exchange en cours d'exécution. Cette rubrique propose des instructions sur la restauration des sauvegardes complètes, incrémentielles et différentielles sur un serveur Exchange secondaire.

Avant d'effectuer ce type de restauration, les actions suivantes doivent être effectuées sur la machine qui servira de nouvelle cible pour les données restaurées du serveur Exchange :

La nouvelle installation d'Exchange a été effectuée sur le nouveau serveur cible : Quest vous recommande d'effectuer cette étape sur un serveur Exchange nouvellement installé, plutôt que sur un serveur existant.
Serveur cible établi dans un domaine réseau différent (sauvegardes ESE uniquement) : Pour garantir le bon fonctionnement de cette opération, la machine cible pour cette opération doit résider sur un domaine réseau différent de celui où réside le serveur Exchange d'origine. Si ces deux machines sont configurées sur le même domaine, NetVault Backup tente toujours de récupérer les données sélectionnées sur le serveur Exchange d'origine. Les sauvegardes VSS peuvent être restaurées sur des serveurs cibles dans le même domaine réseau.
Pour les sauvegardes ESE (s'applique uniquement à Exchange 2007) : Avant de tenter de restaurer un groupe de stockage spécifique, la machine cible doit être configurée pour refléter la structure de ce groupe de stockage (noms et chemins de répertoires) telle qu'elle était affichée sur la machine d'origine. Par exemple, si un groupe de stockage qui contient cinq bases de données de boîtes aux lettres individuelles existait à l'origine dans la racine de la partition C:\, un groupe de stockage du même nom doit être créé sur la machine cible, contenir cinq bases de données de boîtes aux lettres ayant toutes le même nom que les bases de données d'origine et il doit se trouver dans la racine de la partition C :\.
Pour les sauvegardes VSS (requises pour Exchange 2010 et versions ultérieures) : Les noms des groupes de stockage/bases de données de boîtes aux lettres, les noms de bases de données, les noms de fichiers de base de données et le chemin ou le répertoire des fichiers de base de données ne peuvent pas être identiques à ceux des groupes de stockage/bases de données de boîtes aux lettres d'origine ; ils doivent être différents.
IMPORTANT: Lorsque vous utilisez la console de gestion Exchange pour créer la base de données cible sur le serveur Exchange de destination, vous ne devez pas sélectionner l'option Monter la base de données. Si vous sélectionnez cette option, l'échange génère l'ensemble initial des journaux de transactions de la base de données. Ces journaux peuvent interférer avec la session de restauration et entraîner son échec. Si vous ne sélectionnez pas l'option Monter la base de données, Exchange ajoute la base de données au serveur Exchange et crée un répertoire vide pour cette base de données. La session de restauration remplit le répertoire pendant l'exécution de l'opération.
NetVault Backup et le Plug‑in for Exchange doivent être installés sur les deux machines : Pour garantir le bon déroulement de cette opération, NetVault Backup et le plug-in doivent être installés à la fois sur le serveur Exchange d'origine et sur la machine configurée comme la nouvelle cible.
Les deux machines doivent être ajoutées en tant que clients au serveur NetVault Backup : Sur la page Gérer les clients du serveur NetVault Backup, assurez-vous que les deux machines ont été ajoutées en tant que clients NetVault Backup. Pour plus d'informations sur l'ajout de clients au serveur NetVault Backup, reportez-vous au manuel Quest NetVault Backup Administrator’s Guide (Guide de l'administrateur de Quest NetVault Backup).

Pour effectuer la restauration, procédez comme suit.

a
Sur la page Créer un ensemble de sélections, cliquez sur la base de données d'origine et sélectionnez Renommer dans le menu contextuel.
b
Dans la boîte de dialogue Renommer/déplacer, saisissez le nom de la nouvelle base de données de boîtes aux lettres cible dans le champ Renommer, puis cliquez sur OK.
Dans l'onglet Options de restauration et de récupération, sélectionnez Définir l'indicateur 'Cette base de données peut être remplacée par une restauration' pour les bases de données (non requis pour les restaurations ESE vers la base de données d'origine).
Le cas échéant, modifiez les autres options de l'onglet Options de récupération et de restauration.
Cliquez sur l'onglet Sécurité et remplissez les champs Détails d'authentification :
Nom d'utilisateur Administrateur Exchange : Par défaut, ce champ contient le compte de niveau administrateur qui a été utilisé pour sauvegarder le serveur Exchange cible d'origine. Vous pouvez modifier cette valeur, mais le compte nommé doit disposer des autorisations de sauvegarde et de restauration appropriées pour la machine qui servira de cible pour la restauration.
Mot de passe : Saisissez le mot de passe associé au nom d'utilisateur indiqué dans le champ précédent.
Domaine Windows : Ce champ peut être laissé vide, car il n'est pas nécessaire pour la récupération sur un autre serveur Exchange.
Dans Nom de la tâche, indiquez un nom pour la tâche si vous ne souhaitez pas utiliser le paramètre par défaut.
Dans la liste Client cible, sélectionnez le serveur Exchange sur lequel la base de données cible a été créée.
Cliquez sur Enregistrer ou sur Enregistrer et soumettre, selon le cas.
Vous pouvez suivre la progression sur la page État de la tâche et consulter les journaux sur la page Afficher les journaux. Pour plus d'informations, reportez-vous au Guide de l'administrateur de Quest NetVault Backup.
a
Ouvrez l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.
Get-Mailbox -Database <SourceDatabase> |où {$_.ObjectClass
Get-Mailbox -Database <SourceDatabase> |où {$_.ObjectClass
| Set-Mailbox -Database <TargetDatabase>
Remplacez <SourceDatabase> par le nom de la base de données d'origine et <TargetDatabase> par le nom de la destination.

Dépannage

Documents connexes