Chat now with support
Tchattez avec un ingénieur du support

NetVault Backup Plug-in for Exchange 12.0 - Guide de l'utilisateur

Présentation de Plug-in NetVault Backup for Exchange Définition d'une stratégie de protection des données Exchange Planification du déploiement Exchange Server Installation et retrait du plug-in Configuration du plug-in Sauvegarde de données Restauration de données
Présentation de la restauration et de la récupération Restauration de données à l'aide du plug-in Utilisation de procédures de restauration avancées
Dépannage

Affichage des données vers un RSG pour Exchange 2007

Pour Exchange Server 2007, l'Assistant Dépannage de Microsoft Exchange (ExTRA) et Windows PowerShell, inclus dans Exchange 2007, peuvent être utilisés pour extraire des données d'une base de données dans un RSG. Pour plus d'informations sur ces utilitaires, voir la documentation Exchange pertinente. Pour des informations complémentaires, voir l'article Procédure de récupération d'une boîte aux lettres à l'aide d'un groupe de stockage de récupération à : http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/aa997694.aspx

Restauration des données sur une base de données de récupération (RDB) dans Exchange 2010 et versions ultérieures

Puisqu'Exchange 2010 et versions ultérieures n'utilisent pas les groupes de stockage, la fonctionnalité RDB est incluse en remplacement du RSG. Une RDB est similaire à un RSG, dans la mesure où il s'agit d'une base de données spéciale créée pour accueillir une base de données restaurée dont les données peuvent être extraites sans perturber l'accès des utilisateurs. La RDB permet la récupération des boîtes aux lettres et autres éléments de messagerie supprimés accidentellement, ainsi que la récupération des données justificatives pour les enquêtes judiciaires.

Vous trouverez une description complète des RDB et de leur utilisation dans la documentation Microsoft Exchange pertinente. Pour plus d'informations, voir la rubrique Récupérer des bases de données à http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/dd876954.aspx.

Les procédures suivantes illustrent les étapes nécessaires à l'établissement d'une RDB dans Exchange 2010 ou version ultérieure, et expliquent comment utiliser NetVault Backup pour restaurer les données qui y sont sauvegardées. Pour créer une RDB, utilisez l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.

Création d'une RDB pour Exchange 2010 et versions ultérieures

1
Ouvrez l'environnement de ligne de commande Exchange Management Shell.
New-MailboxDatabase ‑Recovery ‑Name <RDB_Name> ‑Server <Exchange_Server_Name>
IMPORTANT: Lorsque vous créez la RDB, vous ne devez pas utiliser Mount-Database. Si la base de données est montée, les journaux de transactions initiales de la base de données Exchange Server sont générés. Ces journaux peuvent interférer avec la session de restauration et entraîner son échec.

Vous trouverez des instructions complètes sur cette procédure dans la documentation Microsoft Exchange. Pour plus d'informations, voir la rubrique Créer une base de données de récupération à http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/ee332321.aspx.

Restauration des données sur une RDB pour Exchange 2010 et versions ultérieures

Une fois la RDB créée, vous pouvez y restaurer des données en suivant les étapes décrites dans la section Renommage des groupes de stockage/bases de données de boîtes aux lettres. Modifier ces étapes pour inclure les étapes suivantes :

1
Après avoir sélectionné l'option Renommer en dans la boîte de dialogue Renommer/déplacer, saisissez le nom de la RDB dans la zone de texte pour diriger la sauvegarde vers la RDB.
2
Sur la page Créer un ensemble de sélections, cliquez sur Modifier les options de plug-in, puis sélectionnez les options suivantes sous l'onglet Options de restauration et de récupération :
3
Si vous avez créé la RDB sur un serveur Exchange qui n'est pas le serveur actif, sélectionnez le client NetVault Backup applicable dans la liste Client cible sur la page Créer une session de restauration.
Documents connexes