NetVault Backup Plug-in for Exchange 12.0 - Guide de l'utilisateur

Présentation de Plug-in NetVault Backup for Exchange Définition d'une stratégie de protection des données Exchange Planification du déploiement Exchange Server Installation et retrait du plug-in Configuration du plug-in Sauvegarde de données Restauration de données
Présentation de la restauration et de la récupération Restauration de données à l'aide du plug-in Utilisation de procédures de restauration avancées
Dépannage

Restauration de données

Présentation de la restauration et de la récupération

Lorsque vous vous préparez à restaurer une sauvegarde existante, il convient de comprendre plusieurs concepts clés. Les rubriques suivantes explorent ces concepts.

La méthode de restauration est la technologie sélectionnée pour effectuer la restauration. Le Plug‑in for Exchange prend en charge plusieurs méthodes de restauration, chacune ayant un objectif spécifique.

ESE est la technologie native permettant d'effectuer des opérations de restauration et de récupération pour Exchange Server. ESE est fourni par Microsoft en tant que composant standard d'Exchange Server dans Exchange 2007.

Lors de l'utilisation de la méthode de restauration ESE, toutes les bases de données en cours de restauration doivent d'abord être démontés à l'aide d'une approche approuvée par Microsoft ou en sélectionnant l'option Démonter les bases de données avant la restauration dans l'onglet Options de restauration et de récupération de l'onglet Options de restauration . Ne pas démonter la base de données avant d'effectuer la restauration entraîne l'état Échec de la restauration ou Restauration terminée avec des avertissements.

IMPORTANT: Windows Server 2008 prend en charge Exchange Server 2007 SP1 ou version ultérieure ; les versions précédentes d'Exchange 2007 ne sont pas prises en charge. Dans une installation standard d'Exchange Server 2007 SP1, le dossier Exchange Server Bin contient la bibliothèque de client ESE (esebcli2.dll). esebcli2.dll possède la version de fichier 8.1.240.5 pour Exchange Server 2007 SP1. Cependant, si cette bibliothèque n'est pas répliquée du dossier Bin d'Exchange vers le dossier Bin de Windows, une version plus ancienne du fichier .dll peut être présente dans le dossier Bin de Windows. Plug‑in for Exchange utilise la bibliothèque client ESE disponible dans le dossier Bin de Windows. Si l'ancienne version de la bibliothèque se trouve dans le dossier Bin de Windows, une session de sauvegarde ou de restauration peut échouer. En cas d'échec, enregistrez une copie de la bibliothèque de client ESE du dossier Bin de Windows dans un emplacement sûr, copiez la bibliothèque de client ESE du dossier Bin d'Exchange Server dans le dossier Bin de Windows, puis exécutez à nouveau la session de sauvegarde ou de restauration.

Lors d'une restauration sur VSS, le plug-in demande à l'enregistreur de banque Exchange de coordonner les activités avec la Banque d'informations Exchange, au nom du plug-in, afin de préparer le système pour la restauration, de vérifier les cibles de restauration, de réintégrer les données à partir du périphérique de sauvegarde, puis de relire les journaux de transactions si nécessaire.

Plug‑in for Exchange vous permet de restaurer les fichiers bruts du stockage dans un répertoire cible spécifique. Cette méthode offre une plus grande liberté pour la restauration des fichiers de base de données, en particulier lors de la restauration des fichiers à des fins non traditionnelles, comme l'exploration de données ou l'audit de conformité.

La méthode de restauration par copie de fichiers ne vous impose pas de démonter les bases de données du serveur Exchange. Cependant, la récupération de base de données n'est pas prise en charge lors de l'utilisation de cette méthode de restauration.

Présentation des phases de la séquence de restauration

Chaque scénario de restauration du serveur Exchange comporte deux phases distinctes : la phase de restauration et la phase de récupération.

La phase de restauration permet de transférer tous les fichiers inclus dans une sauvegarde, du stockage vers le disque local. Ce processus peut être exécuté en utilisant l'une des méthodes de restauration définies dans Aperçu des méthodes de restauration disponibles.

Pour les séquences de restauration comprenant des sauvegardes incrémentielles ou différentielles, la phase de restauration est exécutée pour chaque sauvegarde restaurée.

Assurez-vous qu'un espace disque adéquat est disponible sur le ou les volumes dans lesquels les bases de données sont stockées au cours d'une restauration. Si l'espace disque est saturé pendant la phase de restauration, le travail de restauration échoue.

Pendant la phase de récupération, les modifications consignées dans les fichiers journaux de transactions sont réappliquées dans les bases de données correspondantes afin de restaurer progressivement le serveur Exchange dans le temps. Cette phase est uniquement disponible avec la méthode de restauration ESE ou VSS.

Lors de la restauration de séquences de sauvegardes (s'il existe des sauvegardes incrémentielles ou différentielles), la phase de récupération est exécutée une seule fois, comme dernière étape de la séquence de restauration. La récupération n'est effectuée qu'une seule fois, quel que soit le nombre de sauvegardes incluses dans la séquence de restauration.

Restauration de données à l'aide du plug-in

Une procédure de restauration standard comprend les étapes présentées dans les rubriques suivantes :

Documents connexes